Photos :
 page de photos 5-4
                                                                        
   Les mines Luisa

  
(L'auteur de certaines des photos de cette page est Jean-Jacques Héran : l'auteur du site le remercie pour l'avoir autorisé à les y insérer).

         
   
PHOTO (avec calque explicatif) offrant une vue d'ensemble des mines Luisa (à 2420 m. d'altitude) dans la face est du pic Liena , vue du sommet du pic La Mota.


            
   Les mines Luisa telles qu'elles apparaîssent
lorsque, montant par le chemin muletier depuis l'Hôpital de Parzan, on aborde le cirque glaciaire délimité par les arêtes est des pics Liena (à droite) et La Mota (à gauche), cirque creusé dans le grès rouge de ces deux pics, en haut, et le granite en bas.
   De loin on aperçoit, au sommet du moutonnement de granite, à droite de l'image, le transformateur.
   Entre les deux moutonnements de granite blancs on aperçoit le filon noirâtre, en diagonale, exploité plus haut, au-dessus du transformateur planté sur la masse de granite à droite.
 

            
   
Le transformateur, vu de près, perché sur un bloc de granite.
   

             
   Vue sur le transformateur et sur les ruines d'un grand bâtiment qui abritait sans doute les logements des ouvriers, ou des ateliers. La station supérieure du câble aérien se situe un peu plus bas, derrière l'éboulis qu'on voit à droite de ces ruines.
   Dans ce transformateur on trouve encore une partie de l'appareillage qui fournissait le courant électrique à la station supérieure du câble aérien et probablement au compresseur des marteaux pneumatiques.
   A l'arrière-plan, l'arête est du pic La Mota, et, au fond, derrière le pic Marista, le massif du Cotiella (à droite).
 

            
   Autre vue sur le transformateur et le bâtiment en ruines, avec, à droite, la plus basse des galeries de mine.
   A l'arrière-plan, la vallée du rio Barrosa qui coule 1000 m. plus bas, en aval de l'Hôpital de Parzan. (photo de Jean-Jacques Héran)

                                                                                  Haut de page

         
   Sur une vue aérienne de Google Earth (à gauche) on voit trés bien, dans l'axe du petit cirque glaciaire encadré par les pics Liena et La Mota, le filon de galène (ou plomb argentifère) et de minerai de fer (sidérite) , exploité dans sa partie supérieure, aux mines Luisa.
    A droite : photo de ce filon, au-dessous des mines Luisa (en haut et au milieu : le pic La Mota).


                             
    Un tas de blocs de minerai (de galène et surtout de sidérite), au-dessus de la station supérieure du câble aérien, attend toujours d'être descendu à l'Hôpital de Parzan. Plus loin, le transformateur, et un pointement rocheux sur l'arête est du pic Liena.
 

            

  
 PHOTO (ci-dessus) avec calque explicatif (ci-contre) montrant le même tas de minerai. Les mines Luisa font face aux massifs des Posets (à gauche) et des Puntas Suelsa et Fulsa (à droite), par delà la vallée du rio Barrosa 
   

   Comme le pic de Liena, le massif des Puntas Suelsa et Fulsa est constitué par, reposant sur un soubassement de granite (c'est toujours le "granite de Bielsa"), une assise de grès rouge épaisse, dans laquelle est taillée la punta Fulsa. Le sommet de la punta Suelsa est coiffé d'une " klippe", reste d'une nappe de charriage détruite par l'érosion.
  
Au fond, à gauche, derrière le paso del Caballos et le pic d'Urdiceto (schisteux), le massif des Posets.
  A gauche, le pic Mener (également shisteux), où se situent des vestiges d'anciennes mines de fer.

                                                                                  Haut de page

               

   Ci-dessus, PHOTO de l'entrée de la principale des galeries qui s'étagent le long de la veine de plomb argentifère, large d'une dizaine de mètres, qui affleure dans l'axe du vallon granitique.










    Ci-contre, devant l'entrée de cette même galerie, un tuyau qui pourrait être celui qui amenait l'air comprimé aux marteaux pneumatiques.


                                                                                     Haut de page

       
   PHOTOS de l'intérieur de cette galerie.
   (L'auteur du site remercie M. Louis de Pazzis, géologue, membre et co-animateur de sorties au sein de
Géolval, association de vulgarisation de la géologie des Pyrénées, de lui avoir communiqué ces photos, prises par lui à la mi-juillet 2009).

 

           
   A gauche : regard dans une autre des galeries étagées dans la pente, dont l'entrée est en grande partie obstruée. On voit à gauche la roue d'un wagonnet qui, sur un plan incliné, servait à descendre le minerai des galeries à la station supérieure du câble aérien.
   A droite : trou dans le granite, et extrémité du trépan utilisé pour pour le percer (il s'y ajuste exactement).


 
           
  
PHOTOS de blocs de minerai qu'on trouve parmi les déblais de la mine : limonite (oxydes de fer) à gauche, pyrite (sulfure de fer, couleur or) sur de la sidérite (carbonate de fer), à droite. Ces mines étaient exploitées surtout pour le plomb argentifère, mais ce minerau ne se présente en surface que sous de rares petits volumes.
 

Ci-contre, PHOTO ancienne, datant de 1924, d'une des galeries des mines Luisa.
 
(
Photo extraite d'un article de Romero Ortiz de Villacian (José), "Los filones de galena de Bielsa y Parzan"paru dans le Boletin oficial de Minas y metalurgia", año XIII, n° 150, Madrid, novembre 1929).   


 
  (VOIR AUSSI la page de photos consacrée au beau sentier, ancien chemin muletier, qui, de l'Hôpital de Parzan, permet de monter aux mines Luisa).

    Liste des pages de PHOTOS                                    Haut de page
    Page d'accueil