Photos
page de photos 10h
                              
    Les ruines des installations minières de l'Hôpital de Parzan et leurs abords

 

                           
    Au milieu des ruines des anciennes installations minières de l'Hôpital de Parzan (voir à leur sujet une page spéciale qui leur est consacrée) on peut trouver, dans la végétation qui les a envahies, des endroits comme celui-ci où il est possible de planter sa tente (à distance cependant des pans de mur, dont l'équilibre, pour certains, paraît être instable).
 

                             
   Juste en aval des installations minières, vue sur l'ancien pont (dit pont de Tartico sur la carte Prames au 1/25000) par lequel le chemin du port de Bielsa franchissait la gorge du rio Barrosa pour passer de sa rive droite à sa rive gauche avant de remonter la rive gauche du rio Pinara. Il était encore utilisé lorsque les installations minières étaient en fonctionnement. Le triangle vert est la rambarde du pont de l'actuelle route internationale.
 

                  
    Aux abords de l'Hôpital de Parzan, passerelle sur le rio Pinara, un peu en amont de son confluent avec le rio Barrosa.
 

                  
    Grange proche de la route, sur la rive gauche du rio Pinara, un peu en amont de l'Hôpital de Parzan. Remarquer la diversité dans l'origine géologique des pierres du mur.
    Au fond, le versant nord de la sierra de Liena et le haut de la partie sud du cirque de Barrosa, avec le pic de Robiñera.
                                                                              Haut de page

                                     
    Sous les installations minières de l'Hôpital de Parzan le rio Barrosa coule dans une courte mais belle gorge (la "Garganta de Barrosa"), cachée dans la végétation.
   Elle commence 500 m environ en amont, à hauteur de deux énormes rochers qui s'affrontent au-dessus du torrent (PHOTO ; "une arche naturelle formée par deux gros rochers de granit arcboutés en équilibre au-dessus du torrent" selon Franz Schrader en 1877), et se termine 100 m en aval du pont routier (longueur totale : 800 m, dénivelé : 100 m). Elle est bien connue des amateurs de canyoning, qui y trouvent en particulier trois passages intéressants : une cascade de 8 m, un grand toboggan, et une autre cascade de 15 m dans un cirque.
   La partie aval de cette gorge est visible du pont routier, juste en amont duquel elle est encore enjambée par l'ancien pont, dont la solidité est maintenant douteuse.
   La partie amont, plus secrète, mérite une visite, pour laquelle on peut suivre le sentier (DESSIN) emprunté par les canyonistes pour gagner le départ de la descente juste en amont du site spectaculaire des deux rochers. Il passe devant la casa Bosar (voir un plan dans la page consacrée aux installations minières de l'Hôpital de Parzan), monte vers le chariot de mise en tension du câble aérien des mines Luisa (colonisé par les bouleaux), puis longe l'ancienne écurie. A 50 m de celle-ci il arrive au bord de la gorge (où il faut surmonter un petit mur en partie écroulé), puis suit sa rive droite de plus ou moins prés, jusqu'au site des deux rochers.

 

                                      
  
Une cascade, dans un petit cirque : un des sites les plus spectaculaires de la gorge du rio Barrosa, en amont de l'Hôpital de Parzan.
.
                                                                                      *

                  
   Dans les prairies qui bordent la gorge du rio Barrosa, à l'Hôpital de Parzan, papillon (Aporia crataegi ?) sur une Scabieuse des bois (probablement), dont le nom latin est Knautia dipsacifolia ou Scabiosa sylvatica.
     (voir aussi la page de photos consacrée aux fleurs).


   Retour à la page Haute vallée du rio Barrosa                                     Haut de page
   Liste des pages de PHOTOS                                                         
   Page d'accueil