Les CORNICHES DU CAUSSE MEJEAN,
 et les FALAISES DE LA JONTE

   Il s'agit d'un site (géographique) qui n'a rien à voir avec le cirque de Barrosa (puisqu'il se situe aux confins de l'Aveyron et de la Lozère), si ce n'est qu'il propose lui aussi le parcours d'un sentier en corniche. Mais l'auteur du présent site (web), d'origine sud-aveyronnaise, ne résiste pas au plaisir d'en rappeller l'existence aux randonneurs et aux grimpeurs, en raison de son caractère exceptionnel.

    Il existe cependant une analogie géologique avec le "Camino Barrosa" puisque ces corniches, empruntées par le sentier dans sa plus grande longueur, sont naturelles : elles se situent an niveau de la surface de contact entre deux couches géologiques (ici de calcaire jurassique, d'âge entre 200 et 145 Ma), l'"Oxfordien" en haut et le "Bathonien supérieur" (dont sont formées les grandes falaises) en bas (il manque une couche intermédiaire, le "Callovien"), et sont liées à un retrait de la première (plus érodée) sur la deuxième (voir la note 2 de la page de photos).

   Ces corniches et ces falaises, qui se situent donc en Lozère mais aux confins du sud-Aveyron, dominent les villages du Rozier et de Peyreleau, au confluent des gorges du Tarn et de celles de la Jonte, à 205 kms de Toulouse (un peu moins loin que Gavarnie), par Albi (75 km
d'autoroute) et Millau (nationales 999 puis 992).

                                                                                                                      *
  
   Aux GRIMPEURS, qui connaissent bien ce secteur (surtout les grimpeurs locaux et ceux de Montpellier ou Béziers), il offre, dans les falaises de la rive droite des gorges de la Jonte, orientées au sud, une multitude de belles courses répertoriées dans un topo bien illustré (photo ci-contre), édité par le CAF Causses et Cévennes (1, rue de la prise d'eau, 12100 Millau, 05 65 00 57 25).
On le trouve (23 euros) à Millau, au siège du CAF, ou à la librairie Comedia, 23 bd Sadi Carnot (face à la halle)
    (
voir aussi les sites web suivants :
  - du CAF : http://membres.lycos.fr/cafmilla
  - sur les gorges de La Jonte :  http://membres.lycos.fr/sklad/newpage2.html).

                                                                                           
    *                                                  
    
    Mais aux RANDONNEURS il offre aussi une magnifique et spectaculaire RANDONNEE EN CIRCUIT sur des sentiers "uniques au monde" (selon les auteurs d'un guide géologique),
dans un "décor de rêve, l'un des plus beaux sûrement de France" (selon un archéologue).
   Ce circuit (voir la carte ci-dessous, et une carte détaillée avec légende) comporte, si on le parcourt dans le sens des aiguilles d'une montre (fortement recommandé), d'abord la montée sur la crête qui prolonge vers le confluent de La Jonte et du Tarn l'angle sud-ouest du causse,
puis le parcourt de cette crête, agrémenté par de l'escalade peu difficile sur sa partie rocheuse qui domine les deux gorges ("sentier Jacques Brunet") ; ensuite le parcours de la corniche du Tarn, qui, d'abord horizontal, monte à partir de la fontaine du Teil à la surface du causse où le sentier passe par le point culminant du circuit (875 m.) d'où il descend lentement vers la corniche de La Jonte, suit le bord vertigineux des falaises, et passe au pied des célèbres vases de Sèvres et de Chine.

      
   On peut atteindre ce circuit :
       - à partir du Rozier
,   
              * soit en empruntant les lacets d'une petite route qui permet de monter en voiture jusqu'au pied
d'un pylone et d'un château d'eau (à l'altitude 500 m.; on peut y prendre de l'eau) pour à partir de là continuer à pied sur une piste cimentée en forte pente jusqu'au hameau de Capluc blotti au pied de son rocher, puis sur un sentier horizontal où on trouve à gauche au bout de 200 mètres un petit escalier par lequel commence le circuit (à son point le plus bas, 640 m.) ;
              * soit à pied par un sentier qu'on trouve sur le bord gauche de la route D996 (à l'altitude 405 m.,) entre deux murs, à 150 du pont sur le Tarn et qui monte jusqu'au pied du signal et du château d'eau ;
       - ou bien à partir de Cassagnes, sur le causse, hameau qu'on atteint en voiture à partir du village de Saint- Pierre des Tripiers ; de là 400 mètres à pied sur une piste horizontale amènent au carrefour qui est le point culminant de circuit (à l'altitude de 875 m.).
  
   
Pour parcourir le circuit proprement dit, qui est long d'une douzaine de km,  il faut compter environ 4 à 5 heures (et pour l'ensemble de la balade ajouter le temps mis à y accéder),
  

   Voir dans ce site (cliquez sur les vignettes) :

   La CARTE détaillée de ce circuit (dit "Sentier des corniches du Causse Méjean").

   (on
peut l'imprimer en format A4 ; elle econtient un lien pour une légende explicative imprimable).
 

   Une PAGE DE PHOTOS

 (dont une vue panoramique des falaises de la Jonte)

 
   Un PORTFOLIO  
   Une PAGE ANNEXE  consacrée à :            
  

      1. L'ermitage de Saint-Pons,
et autres villages troglodytes
      2. Le rocher de Francbouteille
      3. Le volcan d'Eglazines
 

                                                                                                          *          
    VOIR AUSSI, dans plusieurs autres sites web, des vidéos permettant, entre autres, de se faire une idée des petites difficultés que comporte le parcours du "sentier Jacques Brunet"
                                                                                     
*

   A NOTER : il existe dans la région centrée sur les villages du Rozier et de Peyreleau d'autres beaux circuits de randonnée pédestre, ou d'autres sentiers à parcourir, rassemblés dans une carte : cliquer ici pour la voir.

 

 
  Retour à la page Courses                                                                       Haut de page
  Retour à la page d'acceuil

   

 
   Page mise à jour le 19 mai 2020