Photos :
  
page photos 9b
                                                        
    Le chemin des mines à travers le plateau de diorite

 

      
   Vue d'ensemble, vers le nord, du petit plateau de diorite (ou de granodiorite, roche de la famille du granite, blanchâtre, mais orangé en surface) tel qu'on le voit des abords du port de Barroude. A gauche on voit l'extrémité des lacs de Barroude.
   Depuis le
pied de la pente d'ampélites, qui descend du port (au premier plan), le chemin traverse le plateau, du sud vers le nord (on le voit au milieu de l'image), jusqu'à un laquet au bord duquel il tourne vers la droite pour commencer à descendre du plateau (photo Philippe Vivez).

 

      
    Vue, vers l'est, sur le lac de Barroude, avec ses péninsules et ses îles, depuis son extrémité ouest.
    En arrière-plan, dans l'ombre, le pic de Port Vieux au milieu de l'image, le Soum de Barroude à droite.
    Le plateau de diorite est cette longue croupe de roche claire, ensoleillée ici, qui s'étend, à l'est du lac, à l'aplomb et en avant de ces deux sommets (voir le site de Gérard Jouvin : dans une page consacrée au col de La Géla [entre les pics de La Géla etGerbats, atteint depuis Héas] on distingue bien ce plateau sur les photos, prises du col).


       
   Autre vue, d'en haut et un peu plus rapprochée, du plateau et du chemin. Celui-ci est, ici, soigneusement construit, et même dallé (certains parlent même de "voie romaine", des pièces d'origine romaine ayant été trouvées non loin, au Port Vieux, dont un as de Tibère frappé à Calagurris, ville de la moyenne vallée de l'Ebre : voir la page consacrée à l'histoire du port de Plan, note 22, et celle consacrée au port Vieux).
   On voit bien les affleurements de diorite, roche blanchâtre en profondeur mais orangé en surface.
   Au deuxième plan, à droite, l'épaulement de l'arête nord-ouest du pic de Port Vieux.
   Au fond, à gauche, les pics Méchant et de Bugatet.

 

                                    
   Vue sur le chemin au franchissement de la limite entre les éboulis tombés des pentes d'ampélites (qui appartiennent à la nappe de charriage de Gavarnie), à droite, et la diorite (qui appartient au "socle"), à gauche. Le plan de chevauchement de la nappe sur le "socle", submergé par les ampélites, se situe un peu au-dessus (voir la page de photos consacrée au port de Barroude).

  

  Liste des pages de PHOTOS                                       Haut de page
    Page d'accueil
                                                                           



.