Chemin des mines

                        Le chemin des mines dans la falaise nord du cirque de Barrosa



                                             
     Vue d'ensemble de la falaise nord du cirque, depuis les pentes sud-ouest du pic Barrosa qui lui font face.
    Le chemin des mines se situe juste au niveau du plan de chevauchement
(trait brun) de la nappe de charriage sur le "socle", donc à la base des ampélites siluriennes sombres, et au-dessus de la mince couverture du "socle" en calcaire crétacé (Crétacé supérieur : Santonien ici, jusqu'au Cénomanien ailleurs), assise visible de loin sous la forme d'un fin liseré blanc (elle est particulièrement bien visible sur une photo de
Philippe Queinnec). Le socle est constitué ici de granite à gauche, pour ce qui concerne le "dôme", et de cornéenne au milieu du dessin et à droite.

 

                           
    Le SCHEMA, à gauche, montre la structure géologique de la corniche dans la falaise nord, et la PHOTO, à droite, le "dallage" de calcaire blanc, offert au chemin des mines par la couverture crétacé du "socle", au pied des ampélites, donc au niveau du plan de chevauchement de la nappe de charriage sur le "socle" ("contact anormal" puisque des roches anciennes reposent sur une roche plus récente).


                     

 
  
A gauche : PHOTO prise en 1991, date à laquelle la vire, avant sa rénovation (en 2005), est recouverte d'une couche de terre déclive, envahie par l'herbe. On voit bien les deux ou trois mètres de calcaire crétacé blanc, correspondant au "liseré blanc" visible de loin au-dessus de la cornénne grisâtre. Un marcheur donne l'échelle.
  
A droite : PHOTO plus récente (2006) montrant bien la formation de la corniche : l'érosion a mis les ampélites siluriennes de la nappe de charriage, roches friables, en retrait par rapport à la couverture de calcaire crétacé du "socle", roche plus dure.
 

    
  
A gauche : PHOTO prise le 7/7/2007, montrant, au pied de la falaise d'ampélite, le "dallage" du chemin par le calcaire crétacé blanc de la couverture du "socle", tapissé à certains endroits par de l'herbe.
   
A droite :
PHOTO prise le 18/10/2009 montrant que le chemin, sur la corniche de calcaire crétacé, tend à être recouvert par des débris tombant de la falaise d'ampélite, roche qui doit sa friabilité (et sa couleur noire) au graphite qu'elle contient.

     
   La partie basse de la falaise nord du cirque, telle que la voit Google Earth (cliquer sur l'image pour voir la même image avec des incrustations explicatives).
   Dans la moitié gauche de l'image on voit, de gauche à droite (c'est-à-dire de haut en bas) : les schistes grisâtres, la couche blanchâtre de calcaire dévonien, la couche noirâtre d'ampélite, et la couche jaunâtre de cornéenne.
  A la limite entre l'ampélite sombre et la cornéenne claire, on y voit nettement, là aussi, le liseré blanc correspondant à la mince couverture en calcaire crétacé du "socle", sur laquelle a été aménagé le chemin des mines, juste au niveau du plan de chevauchement de la nappe de charriage de Gavarnie sur le "socle".
 

        
   SCHEMA rassemblant les informations concernant la structure géologique de la falaise nord du cirque de Barrosa, et y situant le chemin des mines.



  VOIR AUSSI :
  - au sujet des ampélites la
page spéciale qui leur est consacrée ;
  - et les pages de photos suivantes :

  Photos de la partie nord du cirque :
     8-1 - Photo panoramique
     8-2 -
La falaise nord et le pic de Robiñera (dont une photo de L.Briet)
     8-3 -
Le "dôme" et le pic de Robiñera (dont une photo de L.Briet)
     8-4 -
La falaise nord du cirque (dont une photo de L.Briet)
     8-5 -
L'extrémité sud de la corniche nord (dont une photo de L.Briet)
     8-6 -
Une cascade coupant la corniche nord (dont une photo de L.Briet)
     8-7 -
Le chemin des mines sur la corniche nord (dont une photo de L.Briet)
  
  8-11 - Aménagement de la corniche nord
  
   ... et des photos de la couverture de calcaire crétacé du "socle", dans la page :
     
4-2 - Le calcaire crétacé  

     
    
Page CHEMIN DES MINES                                                                                                                                                           Haut de page
     Page d'accueil


  Page mise à jour le 27 décembre 2016